6ème édition de notre festival cinéma et écologie organisé par l’amap « le panier vanvéen » et « la ruche

Les associations La Ruche de Vanves et l’AMAP Le Panier Vanvéen ont le plaisir de vous présenter le programme de la

6ème édition du festival Cinéma-Écologie

Le festival se déroulera du 20 mai au 24 mai 2014 au théâtre du Lycée Michelet à Vanves (92), 5 rue Jullien.
Cette année, le fil conducteur est « Le Bien Commun ».
Les projections sont libres, gratuites et suivies d’un débat.
Accès :
Métro : ligne 13 (Malakoff-Plateau de Vanves), ligne 12 (Corentin Celton)
Bus : 58, 89, 126, 189

Tara Océans – Le monde secret (4) •
de Michaël Pitiot (2012) – 52 minutes

Mardi 20 mai, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet
Avec l’air, la terre et le feu, l’eau est le dernier des biens communs qui rend la vie possible sur notre planète. Que sait-on de la mer, de son rôle et de son état actuel, et de ceux qui peuplent ses eaux salées ? C’est pour tenter de répondre à ces questions qu’une équipe de scientifiques s’est embarquée à bord de la goélette Tara. Ce voyage entre 2009 et 2012 les a conduits à un monde presque inconnu, peuplé de millions d’organismes différents qui constituent le plancton.
Au delà du combat à mener pour sauver la biodiversité, c’est l’homme qu’il s’agit de sauver en tentant de préserver ensemble l’équilibre de notre planète, dans lequel l’élément marin et les espèces qu’il contient jouent un rôle considérable. Bande annonce.

Débat avec Victoire Guillonneau, Association Bloom.
Victoire Guillonneau est chargée de campagne au sein de l’association Bloom qui œuvre au niveau public et européen pour la conservation marine.

Les semences prennent le maquis •
de Nathanaël Coste et Marie Gabeloux (2012) – 27 minutes
L’Aquitaine cultive la biodiversité •
de Bio d’Aquitaine/AgroBio Périgord (2014) – 24 minutes

Jeudi 22 mai, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet

A qui appartiennent les semences ? Qui en décide ? Qui fait le droit ? Au moment où les parlementaires nationaux et européens en débattent, nous vous invitons, comme citoyens, à en débattre aussi autour de deux films qui mettent en présence paysans et multinationales. Le premier nous conduit en Afrique de l’Ouest. Les semences y sont un bien commun de collectivités paysannes. Elles subissent la concurrence de semences hybrides et génétiquement modifiées, vendues par des firmes privées. Des associations mettent en garde les paysans contre ces dernières et les réglementations qui les protègent. Dans le second des paysans du Sud-Ouest cherchent à reconquérir un bien commun perdu : la gestion collective de leurs semences. Il faut s’associer, s’entendre, voyager pour s’enrichir de l’expérience des autres….

Débat avec Guy Kastler et Pierre Rivière.
Guy Kastler, paysan dans l’Hérault, chargé de mission à Nature et Progrès, responsable de la commission semences et OGM de la Confédération Paysanne est aussi délégué général du Réseau Semences Paysannes.
Pierre Rivière a fait une thèse en amélioration participative des plantes.

Une contre-histoire de l’internet •
de Sylvain Bergère (2013) – 86 minutes

Vendredi 23 mai, 20h30 précises au Théâtre du lycée Michelet
Internet, parfois qualifié de 8ème continent, est l’objet d’enjeux entre liberté et sécurité, bien commun et intérêts privés. Venez en débattre avec nous à la suite de la projection d’un film qui dresse un panorama stimulant de la culture Web : origines d’Internet, témoignages de ceux qui le construisent, rôles de ses différents acteurs (fournisseurs d’accès, hébergeurs), émergence des mouvements défenseurs des libertés, concept de logiciel libre, idéaux des groupes de hackers, …, jusqu’aux problématiques actuelles concernant la neutralité d’Internet, la régulation, et in fine son contrôle et la surveillance par l’Etat (HADOPI/NSA/LPM). Faut-il sacrifier la liberté sur l’autel de la sécurité ou celui d’intérêts privés ? Faut-il faire d’internet un bien commun ?
Débat avec Laurent Chemla.

Laurent Chemla, informaticien, est membre du comité d’orientation stratégique de l’association La Quadrature du Net, et auteur du livre Confessions d’un voleur : Internet, la liberté confisquée.

Le bien commun : l’assaut final •
de Caroline Poliquin (2002) – 52 minutes

Samedi 24 mai, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet

Comment faire des biens communs des marchandises soumises à la loi du marché et du profit ? S’inspirant de la genèse, le film raconte en six jours l’appropriation de ces biens : l’eau, la biodiversité, les semences, le génome humain, la santé. Chaque soir, « l’homme d’affaires contempla son œuvre et déclara que cela était bon pour les actionnaires ». Mais d’autres s’organisent et luttent pour les garder en bien commun. Le 7ème jour est d’une grande actualité : il s’agit des traités internationaux de libre-échange qui élaborent un droit commercial au-dessus des lois nationales et droits humains, permettant aux multinationales d’intenter des procès aux états.Bande annonce.
Débat avec François Flahault.
François Flahault anime un séminaire d’anthropologie philosophique à l’EHESS. Il a notamment publié Où est passé le bien commun ? (Mille et une nuits, 2011)

Pour la journée de clôture le samedi 24 mai, nous vous proposons :

• à 17h : une balade à travers la ville en quête du ru de Vanves et du patrimoine lié à l’eau qui fit la renommée de Vanves au fil des siècles. Rendez-vous à l’entrée du Parc Pic, place du président Kennedy.
• à 19h : un buffet préparé par l’Amap Le Panier vanvéen

Programme complet (à imprimer en recto-verso mode livret) et affiche en pièces jointes

Informations complémentaires:
http://www.facebook.com/FestivalCinemaEcologie
Twitter: @CinemaEcologie
Blog de la Ruche: http://laruchedevanves.over-blog.com/

La Ruche et l’AMAP Le Panier Vanvéen

Publicités

Journée du Développement Durable le 18 mai

Notre AMAP est invité à participer à la manifestation qui se déroulera toute la journée le long de la rivière de la Cité Jardins. « Il y sera question de pêche , mais aussi d’écosystème, de biodiversité, de faune ,de flore et de toutes les actions qui nourrissent le développement durable au Plessis Robinson ».
Pomme Persil Potiron a pleinement sa place dans cette manifestation. Nous tiendrons un stand d’information sur le bio et surtout nous assurerons une restauration 100% Bio. Nous appelons les Amapiens à se mobiliser (participation sur le stand même une heure ou préparation d’un cake ou gateau bio)